« La révolution, c’est moi »

« Dans les révolutions, il y a deux sortes de gens : ceux qui les font et ceux qui en profitent. » disait Napoléon Bonaparte. Aujourd’hui il semblerait que le camarade Xavier (Lé)Niel part du principe qu’il peut faire les deux « La révolution, c’est moi » s’est écrié le propriétaire de la Freebox.

Numéricable a lancé une campagne de pub autour du slogan « Révolution du mobile ! » Les fous ! Le guide (Sta)Niel à défaut de les envoyer illico presto au Goulag les poursuit au tribunal de commerce de Paris en réclamant la modique somme de 10 millions d’euros. Camarade bourgeois un peu de sérieux certains mots ne s’achètent pas…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 1 autre abonné

%d blogueurs aiment cette page :